Isoler ses combles pour économiser et préserver la planète

Les déperditions thermiques les plus importantes se font par le toit. 30% de l'air chaud accumulé dans le logement s'échappe par la toiture. Isoler ses combles paraît donc essentiel pour économiser sur sa facture de chauffage et limiter l'émission de gaz à effet de serre. Le prix de ce type de travaux est estimé au plus haut entre 50 et 55 euros hors taxe du mètre carré. L’investissement est rentable et appréciable dès la première année.

 

Les différentes raisons d'isoler ses combles

Isoler ses combles est une priorité en rénovation. Non seulement les économies sont rapides et importantes mais en plus le confort du logement est démultiplié. Les spécialistes estiment que l'investissement est rentabilisé en 5 ans seulement.

Grâce à l'étude thermique réalisée préalablement, les propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit connaissent immédiatement les moyens de réduire leurs dépenses énergétiques tant en hiver qu'en été. En effet, en cas de canicule, l'isolation des combles évite la surchauffe et limite donc l'utilisation de climatiseurs et de ventilateurs, souvent gourmands en énergie. Isoler ses combles est aussi une solution pour se protéger du bruit et des nuisances sonores en général. Les isolants d'aujourd'hui présentent des performances intéressantes au niveau acoustique.

Enfin, en cas de revente, la plus-value est indéniable. Les acheteurs sont évidemment intéressés par le fait de faire des économies dès leur entrée dans les lieux.

 

 

Combles perdus et combles aménageables : quelle différence ?

Les combles perdus ne sont pas habitables tels quels car la charpente n'est pas une charpente traditionnelle et s'avère trop basse ou trop encombrante pour permettre un aménagement. Une hauteur sous plafond de 1,80 m et une pente de toit supérieure à 30% sont requises pour transformer ses combles perdus en combles aménageables.

Si l'accès aux combles déjà aménagés n'a pas été prévu, si aucune trappe n'existe, l'artisan devra peut-être concevoir une ouverture au niveau de la toiture. Ce peut être l'occasion de remplacer une partie des tuiles et des ardoises et de rénover efficacement le logement ; Ces travaux étant induits, ils bénéficieront également d'avantages financiers tels que la TVA à 5,5%. L'isolation par l'extérieur (ITE) grâce à la technique du sarking limite les ponts thermiques mais reste plus longue à réaliser et donc plus chère. La pose de l'isolant s'effectue généralement en une journée et ne demande pas de travaux supplémentaires. L'opération se complique un peu lorsque les combles sont difficilement accessibles.

 

Les techniques et matériaux pour aménager ses combles

L'isolation des combles peut se faire par l'intérieur ou par l'extérieur.

L'isolation par l'intérieur (ITI) ne peut pas être réalisée partout. Dans le cas de combles aménageables, l'isolant se présente, dans la plupart des cas, en rouleaux ou sous forme de plaques : l'artisan agrafe alors le matériau entre les chevrons ou le pose sur rail (isolation des rampants). L'isolant utilisé est une laine minérale du type laine de verre, laine de roche ou un isolant bois : laine de bois. Une couche d'isolant plus fine de 2 à 5 cm environ peut être installée en supplément.

Dans le cas de combles perdus, l'isolant est souvent en flocons. Il s'agit de ouate ou de fibres de cellulose. La technique par soufflage permet une isolation complète en quelques heures. Le matériau peut aussi être disposé sur le sol, à condition que cet espace ne fasse pas office de grenier. L'artisan propose parfois d'installer un pare vapeur pour éviter que l'humidité ne s'installe dans les parois de la maison.

Bon à savoir, les isolants doivent répondre à des normes très précises et à des critères de performance élevés pour être éligibles aux aides de l'Etat et autres organismes privés ou publics. En construction neuve, la réglementation thermique à respecter est la RT 2012.

 

Les aides financières pour isoler ses combles

Le montant des aides financières pour isoler ses combles dépend du type de combles à aménager et dans certains cas, des revenus des personnes souhaitant engager les travaux.

-Le Pacte Energie Solidarité de l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat (ANAH) permet de faire isoler ses combles pour un euro symbolique. Cette aide n'est valable que pour l'isolation des combles perdus. Des primes sont toutefois accordées aux personnes aux revenus modestes prévoyant de faire isoler leurs combles aménageables.

-Les aides de l'Etat telles que le CITE (Crédit d'Impôt Pour la Transition Energétique) et l'éco ptz aident à financer les travaux d'isolation des particuliers.

-Les aides des collectivités territoriales et locales complètent celles de l'Etat et de l'ANAH.

-Les primes Energie sont délivrées par les fournisseurs d'énergie dans le cadre des certificats d'énergie.

-Le taux de TVA réduit à 5,5% est appliqué sur toute facture d'isolation à condition que les travaux soient réalisés par un professionnel qualifié RGE dans une maison construite depuis plus de deux ans.

 

L'isolation des combles se réfléchit. Par l'intérieur ou par l'extérieur, elle a ses avantages et ses inconvénients. Seul un professionnel expérimenté saura quelle technique privilégier et comment faire baisser les coûts. Les choix sont conditionnés par le type de logement, la forme de la charpente, la destination des combles ou bien encore le budget alloué au projet.

Testez votre éligibilité
Testez votre éligibilité
Devis d'isolation par un professionnel
Testez votre éligibilité