Isolation des combles : Quelles sont les astuces pour aménager ses combles?

L'isolation des combles contribue à faire des économies d'énergie, en effet, 30% des déperditions de chaleur se font par la toiture. Il est donc important d'envisager des travaux d'isolation de ses combles si nécessaire. C'est également une manière d'obtenir un intérieur confortable et agréable à vivre aussi bien en hiver qu'en été. Il faut cependant être vigilant sur la manière de la réaliser et sur les isolants choisis.

 

Pourquoi isoler ses combles ?

 

Isoler ses combles c'est tout d'abord économiser de l'argent. Si toute votre maison est isolée correctement, les économies que vous réalisez sur votre facture de chauffage peuvent s'élever jusqu'à 95%. Il serait donc dommage de s'en priver, d'autant plus que des aides vous sont accordées sous forme de réduction d'impôt par l'État.

Il est également possible d'en obtenir venant de la région ou des fournisseurs en énergie. Renseignez-vous pour connaitre les démarches à effectuer et les possibilités qui vous sont offertes. Des combles bien isolées, c'est également un vrai plus lors de la revente de votre maison.

L'isolation phonique découlant de ces travaux contribue également au bien-être chez soi. Elle offre la possibilité de maintenir un équilibre hygrométrique grâce à la présence entre autres de pare-vapeur. L'humidité est contenue du fait de la réduction des ponts thermiques.

 

Comment isoler vos combles ?

 

Différentes techniques permettent d'isoler les combles d'une maison, il faut les connaitre pour faire le bon choix.

L'isolation par l'intérieur

C'est certainement la technique qui est la plus courante dans notre pays. Elle n'a pas toujours bonne réputation, jugée parfois moins optimale, et pourtant elle possède certaines qualités indéniables. L'isolant est dans ce cas posé directement entre l'intérieur et le mur extérieur.

Les points forts de ce type de travaux sont : son faible coût, la technique étant très répandue, elle est moins coûteuse. La mise en chauffe du bâtiment peut être faite très vite. Il est possible de le faire vous-même, si vous êtes tout de même un bricoleur averti. Enfin, ce type de travaux ouvre droit aux différentes aides financières proposées.

Les points faibles de ce type d'isolation

Ils tiennent surtout à la faible inertie thermique durant les saisons froides et chaudes qui peuvent augmenter la facture énergétique ou entraîner l'inconfort à cause des variations de température. La perméabilité à l'eau pose problème, et elle compliquée à réaliser dans le cadre d'une rénovation. Elle fait perdre une partie de la superficie habitable de la maison. Elle oblige à poser des rupteurs de ponts thermiques.

Pour ce type d'isolation, on emploie des isolants minces. Il nécessite des règles spécifiques au niveau de la pose.

L'isolation extérieure

Dans cette technique, l'isolant se trouve alors entre les murs et l'extérieur.

Les principaux avantages sont : l'éligibilité aux aides financières, la facilité à mettre en œuvre les travaux même au cours d'une rénovation. Vous apprécierez de ne pas perdre de superficie et d'avoir peu de problèmes au niveau des ponts thermiques. Elle est très perméable et supporte les assauts de l'eau et elle offre un confort plus important en saison froide ou chaude. Elle présente tout de même un inconvénient, son prix est plus élevé.

L'isolation répartie         

On parle d’isolation répartie quand elle fait corps avec la structure porteuse. L'isolation monomur et l'isolation en ossature bois ou métal composent cette forme d'isolation.

Dans le dernier cas, l'isolant est posé entre les montants de la charpente. Elle peut également être utilisée pour le rampant. L'isolation répartie bénéficie des aides aux économies d'énergie. Le prix est raisonnable, car elle est couramment employée. Elle diminue le problème des ponts thermiques, en contrepartie, elle peut entraîner une inertie thermique.

Quelques précisions

Isoler votre sous-toiture présente des avantages qui méritent d'être pris en compte. L'ensemble de votre habitation gagnera en confort. Autre point positif, vous faites ainsi en sorte de rendre vos combles habitables. Cela vous permet facilement d'aménager une ou deux pièces supplémentaires.

Quel isolant choisir ?

Sachez que la laine de verre est le matériau le plus performant pour isoler vos combles. Elle présente la meilleure isolation que ce soit du point de vue thermique qu'acoustique. Panneaux ou rouleaux sont en règle générale assez simples à poser selon la configuration de vos combles.

 

Comment procéder quand les combles sont habités ?

 

Dans le cadre de combles aménagés, vous isolerez par les rampants, les parties de la toiture. Vous diminuez légèrement le volume de la pièce, car la laine de roche ou la laine de verre se présente avec une épaisseur de 20 cm. Vous pouvez aussi utiliser des isolants minces, ils sont conditionnés en rouleaux et composés de différentes couches tissées avec des matériaux présentant des qualités différentes. Ils nécessitent la pose de ruban adhésif pour jointer les bandes. Il est indispensable de veiller à avoir le moins de ponts thermiques possible.

 

Quelle technique pour des combles perdus ?

 

Il est toujours plus simple d'isoler des combles qui ne sont pas aménagés. Les travaux se déroulent sur un temps plus court et sont réalisables dans les meilleures conditions. Il faut toutefois veiller à bien préparer le chantier et faire preuve d'une certaine rigueur pour que le travail soit parfaitement réalisé. Cela passe par différentes étapes de mise en œuvre :

- La première consiste à repérer toutes les gaines électriques et à les isoler.

- Il faut ensuite isoler tous les éléments en rapport avec l'éclairage de la ou des pièces se trouvant juste en dessous.

- Il est en effet indispensable de séparer physiquement le point chaud, c'est-à-dire l'éclairage de l'isolant, même s'il résiste à une certaine température.

- Dans le cas d'éclairage encastré, déposer un pot de fleurs à l'envers sur le spot. Il est nécessaire que celui-ci soit percé pour laisser l'air s'évacuer correctement.

- Observez bien votre plancher, il ne doit comporter ni trous ni fentes.

- Dans le cadre d'un accès aux combles se faisant par une trappe, laissez la trappe ouverte pour qu'elle soit facilement accessible.

- Il faudra isoler la trappe, car dans le cas contraire, elle va créer un pont thermique. En général, on opte pour un caisson à poser dessus. Il en existe différents modèles prévus pour cet usage.

 

En bref : l'isolation de vos combles vous offre un confort thermique et acoustique qui permet à votre habitation d'être encore plus confortable au quotidien, et quelles que soient les conditions climatiques.

Testez votre éligibilité
Testez votre éligibilité