Rénovation thermique de la maison

renovation-thermique-de-la-maison

Vous êtes propriétaire, alors vous souhaitez entretenir et valoriser votre maison? Rien de plus normal ! Afin de préserver votre patrimoine, vous prenez soin de vos équipements, et veillez à ce que votre maison reste confortable, douillette et accueillante.

Oui mais voilà, malgré vos efforts pour maîtriser votre budget énergétique, rien n’y fait : vos factures de chauffage n’ont de cesse d’augmenter…et vous vous inquiétez de la performance énergétique de votre maison.

Votre décision est prise, il est temps pour vous de vous engager dans des travaux de rénovation. Vous êtes décidé à traquer les failles de votre logement pour lutter contre les déperditions d’énergie.

Rénovation thermique : définition et avantages

La rénovation thermique d’un bâtiment consiste à améliorer la qualité du bâti afin de réduire sa consommation et ses dépenses énergétiques, ou de réduire les pertes de chaleur dues à une mauvaise isolation.

Les avantages d’une telle opération sont multiples car une bonne isolation thermique permet de :

-réduire vos factures d’énergie
-améliorer le confort thermique de votre maison
-diminuer les nuisances sonores
-améliorer la qualité de l’air intérieur
-valoriser votre bien en vous mettant en conformité avec les nouvelles normes
-participer à la protection de l’environnement

La rénovation thermique d’un logement peut être partielle, l’on peut choisir de n’intervenir que sur une partie de la maison, en réalisant les travaux petit à petit, ou bien globale, si l’on choisit de rénover la totalité du logement, du sol au plafond : à travers la rénovation des planchers, des murs intérieurs et extérieurs, de la toiture, des fenêtres en posant du double vitrage, de la chaudière, et de la porte d’entrée.

Pourquoi est-ce essentiel de rénover son logement ?

En France, nombreux sont les logements gourmands en énergie – il s’agit des logements étiquetés F ou G : on en compte près de 7,4 millions.

De même, nous le savons, la part de budget consacrée par les ménages à l’énergie est importante. En 2016, elle s’élevait à 8,7% de leur budget annuel soit 2300 € en moyenne et par an. L’énergie étant un poste élevé de dépenses, il est nécessaire de pouvoir le contrôler, et le cas échéant, de le réduire.

Notons qu’un logement mal isolé laisse s’échapper beaucoup d’énergie. Ces quelques chiffres en sont l’illustration : 30% des déperditions de chaleur s’échappent par le toit, 20% par la cheminée, 20% par les murs, 15% par les fenêtres et enfin, 10% par le sol.

Il y a donc urgence à rénover ces logements énergivores, car d’importantes économies en seraient rendues possibles.

Rénover son logement : comment procéder et quelles aides demander ?

Ce constat étant fait, peu de propriétaires osent se lancer dans des travaux de rénovation thermique.

Les freins sont multiples et tiennent généralement à la difficulté de financement des ménages (il faut environ 10 ans pour rentrer dans ses frais et compenser le coût des travaux d’une rénovation globale), au choix dans la priorisation des travaux à effectuer, et à la difficulté de s’y retrouver parmi les diverses aides proposées par l’Etat.

En effet, il existe plusieurs mécanismes d’aides :

-le crédit d'impôt transition énergétique (CITE)
-l’éco-prêt à taux zéro (ECO-PTZ)
-les certificats d'économies d'énergie (CEE)
-les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)
-la TVA réduite à 5,5%
-selon les régions, d’éventuelles aides locales comme des Eco-chèques

Ces dispositifs sont souvent méconnus du grand public et surtout complexes, il est facile de se perdre dans le méandre de ces dispositifs.

Selon un sondage de l’ADEME (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) de 2015, parmi les ménages ayant effectué une rénovation énergétique, seuls 44% ont bénéficié de la TVA à 5,5%, 28 % ont profité d’un crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et 7% des certificats d’économie d’énergie (CEE).

Ainsi, il est recommandé de vous faire aider par des professionnels du secteur. Ces derniers ont un rôle conseil et sont à même de vous guider. Veillez cependant à ce que les artisans auxquels vous faites appel soient bien certifiés RGE.

Attention cependant, les professionnels eux-mêmes oublient parfois de présenter la globalité des options qui s’offrent à vous. Alors, pour éviter de payer le prix fort et de passer à côté d’économies substantielles auxquelles vous avez droit, prenez le temps de vous renseigner !

Testez votre éligibilité
Testez votre éligibilité
Devis d'isolation par un professionnel
Testez votre éligibilité