Rénovation thermique : Quelles sont les erreurs à éviter ?

Allègement des factures, amélioration du chauffage, habitation plus saine... Les bénéfices d'une rénovation thermique de son domicile sont nombreux. Si ce chantier de réhabilitation énergétique est enthousiasmant pour tout propriétaire, il est important de ne pas se lancer à l'aveugle et d'agir trop rapidement. Le risque de se précipiter est de ne pas suffisamment réfléchir à ses besoins. La réalisation des travaux peut alors coûter cher pour un résultat décevant. C'est pourquoi, il est essentiel de connaître les erreurs à éviter lorsque l'on envisage une rénovation thermique de sa maison.

De nombreux propriétaires sont aujourd'hui tentés de procéder à une rénovation thermique de leurs domiciles. Crédits d'impôts, promesses de factures diminuées, chantiers faciles et économiques... Les raisons de procéder à une telle rénovation sont nombreuses. Cependant, certaines erreurs peuvent être commises et gâcher tous les bénéfices de travaux nécessaires à une bonne isolation de sa maison.

 

Évaluer ses besoins

La première erreur à ne pas commettre lorsque l'on entame un chantier de rénovation thermique est de se lancer dans les travaux sans avoir clairement évalué l'importance de ces derniers. Pour gagner en performance énergétique, la plupart des propriétaires pensent immédiatement à une meilleure isolation. Pourtant renforcer ou améliorer l'isolation d'une maison dont les huisseries sont en mauvais état, par exemple, ne servirait à rien. Avant de débuter le chantier, il est important d'établir un bilan énergétique de son domicile. Pour cela, faire appel à un bureau d'études spécialisé dans l'estimation de la performance énergétique peut être intéressant. Un professionnel pourra ainsi estimer les points forts et les points faibles de votre domicile et vous rendra un avis consultatif sur vos réels besoins de réhabilitation.

 

Vouloir faire soi-même

Promesse d'un coût des travaux moins élevé, le do it yourself dans le cadre de travaux de rénovation thermique peut sembler une bonne idée. Il faut savoir que si vous réalisez les travaux par vous-même, vous ne pourrez pas profiter du crédit d'impôt transition énergétique qui stipule que le chantier doit être réalisé par un artisan certifié RGE (reconnu garant de l'environnement). Financièrement, faire appel à un artisan plutôt que de faire tout par vous-même, pourrait donc se révéler plus intéressant. De plus, lorsque l'on fait les travaux soit même, ces derniers reviennent toujours un peu plus cher qu'escompté. En effet, n'étant pas professionnel vous-même, il y a de forte chances que vous ayez besoin de plus de matériaux ou pire que vous vous trompiez dans vos achats pour au final vous retrouver avec une note assez lourde en matières premières.

 

Négliger certaines parties de votre habitation

Il est important de noter qu'un chantier de rénovation thermique doit prendre en compte l'intégralité de votre domicile. Vous pourriez être tenté de négliger certains éléments lors de votre projet de réhabilitation comme, par exemple, la chaudière. Certes, une chaudière est un élément coûteux que l'on souhaiterait éviter de changer surtout quand celle-ci est encore en état de marche ! Il faut savoir que les nouvelles chaudières sont particulièrement performantes et proposent un chauffage particulièrement économe avec un rendement énergétique de pointe. Comment envisager une rénovation thermique réussie tout en gardant une chaudière obsolète en termes de consommation ? De même, veillez à ne pas négliger certaines zones où la déperdition énergétique est parfois importante comme pour les combles. Saviez-vous que des combles mal isolés peuvent être responsables d'une déperdition de chaleur de près de 30% ?

 

Réduire son budget au maximum

Bien que la rénovation thermique puisse être encore considérée comme un aménagement « bonus » de son habitation, elle est en réalité essentielle et peut faire faire de nombreuses économies. Mais pour cela, il faut accepter d'investir réellement dans ses travaux de rénovation. Il faut être prêt à changer les installations existantes au profit de nouvelles aux performances énergétiques meilleures mais surtout ne pas lésiner sur la qualité des matériaux. Ainsi, il est souvent judicieux d'opter pour des isolants de meilleure facture même si ceux-ci sont un peu plus chers ou encore de choisir, dans le cas d'isolants en rouleau comme la laine de roche, des épaisseurs importantes afin d'obtenir une isolation optimale.

Testez votre éligibilité
Testez votre éligibilité
Devis d'isolation par un professionnel
Testez votre éligibilité